10 novembre 2007

on a cru....marc lavoine

Tu dormais quand je rentraisTu partais quand je dormaisJétais plus le plus beau j'étais plus le plus fortOn passait sans se voir On s'aimait sans se croirJe voulai assurer Tu voulai frissonerOn a cru que c'était foutuOn a cru qu'on avait perduOn a cru que c'était finiOn a cru que c'était pour la vieJe n'aimais plus ton parfum Je ne te faisai plus rireTu criais pour des riensTu douchais mes désirsOn ne se parlait pluesOn ne se touchait plusTu ruminais mes humeursChaque fois que tu regardais ailleursOn a cru que c'était foutuOn a cru... [Lire la suite]
Posté par vivrelibre à 21:34 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

10 novembre 2007

tous les jours ...marc lavoine

Parce que je veux vivre,Tout c' que j'ai à vivre,Parce que je veux voir,Toutes les choses, les choses à voir,Parce que je veux dire,Tout c' que j'ai à dire,Parce que mon coeur bat,Et presque malgré moi,On fait tous de même,On se dit "je t'aime",Tous les jours, toutes les nuits,Tous les jours avoir envie,Tous les jours être à l'amour comme à la vie,Tous les jours venir au monde, tous les jours à chaque seconde,Tous les jours donner le jour à la vie, donner le jour à la vie,Parce que je veux être avant de disparaître,Parce... [Lire la suite]
Posté par vivrelibre à 21:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 mai 2007

elsa

elsa.est-c'que tu voudras d'un grand frèrecomme moimaint'nant qu'le tien s'est fait la pairecomme çaj'le remplac'rai jamais. c'est clairmais làj'voudrais t'offrir un peu d'lumièret'y as droitelsaje sais qu'tu partages mes colèresmes joiesaujourd'hui c'est toi qui galèrespleure pasj'voudrais qu'ta peine soit plus légèrecrois-moiet j't'aiderai à porter sur terreta croixelsac'était un bien joli prénomlucasil était naturell'ment boncomme toic't'ait un putaind'joli garçonsympail était aussi un grand que sonpapaelsatu l'as r'trouvé dans la... [Lire la suite]
Posté par vivrelibre à 13:39 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
07 mai 2007

si je m'en sors...

Je suis le fruit d'une blessureLe souffle d'un trop long combatDans le silence et sans injureJ'ai grandi dans des draps de soie Je suis née sans éclaboussureRegardez-moi, rien ne se voitJe n'en serai jamais trop sureDe vous a moi je ne sais pas { } Mais si je m'en sorsSans bleu au corpsEtre normale pour etre bienEffacer quelques lignes de ma mainEt si je m'en sorsJe veux encore sentir la chaleurDe ce beau matin, ensemble, alliésContre un drôle de destin Je ne connais pas le plus durJe n'ai pas vraiment de blessuresSans vous... [Lire la suite]
Posté par vivrelibre à 13:33 - - Commentaires [3] - Permalien [#]