20 septembre 2010

ainsi va la vie...

 

le rideau est tombé, c'était la dernière séance…avant la nouveauté…

j'ai bravé l'injonction maternelle

                             quelle victoire…

                                                                                                 j'ai osé marcher sur l'herbe sans entendre hurler "marche pas sur l'herbe, ça l'étouffe, c'est vivant "                                                                   

                                                                                                  …sans culpabilité… 

 

                                                                                            j'ai osé et me suis rendu compte que finalement ce serait la vie qui triompherait…

 

….non, non, non, je n'ai pas détruit la vie, je ne l'ai pas étouffée comme elle a tenté de le faire…

j'ai mis fin au massacre inconscient…

                                                                                                     je suis en train de créer de la vie, de construire de la vie en moi…

                                                                  c'est elle qui a voulu étouffer sans doute inconsciemment ma vie, qui dans le silence m'a tu-ée…


c'est d'un désir de rien que je suis née, ce n'est pas de vie qu'elle m'a emplie mais de néant…me disant réincarnation d'un enfant mort, me donnant un parrain mort, étouffant de haine mon père…

elle osait m'interdire de marcher sur l'herbe pour en préserver la vie…sans prendre soin de ma vie

alors que peut-elle bien savoir de la vie…que connaît-elle d'autre que toutes ces pensées délirantes qui m'ont étouffée durant tant d'années, qui m'ont juste autorisée à survivre…


                                               aujourd'hui j'ai vaincu, j'ai bravé, je me suis battue pour quelque chose qui en valait bien plus que la peine: saisir la vie, pouvoir construire de la vie, ma vie, me donner un sens autour du je, ne plus me livrer au jeu du je…quelle victoire…inespérée…inattendue…incroyable…et pourtant bien réelle…

ce n'est qu'un début, je devrai rester longtemps sur mes gardes pour ne pas m'égarer par mégarde…


ma meilleure amie m'a offert cette jolie carte qui disait d'aussi précieuses vérités qu'elle et son amitié me sont précieuses.

 

La vie est beauté, admire-là.

 

La vie est un rêve, fais-en une réalité.

 

La vie est précieuse, prends-en soin.

 

La vie est une richesse, conserve-la.

 

La vie est promesse remplis-la.

 

La vie est une aventure, ose-la.

 

La vie est un combat, accepte-le.

 

La vie est un bonheur, mérite-le.

 

La vie est la vie, défends-la.

 

Sans le savoir, ni elle ni moi, j'étais en train implicitement de remplir ces missions…

 

                                                                             Aujourd'hui, la vérité éclate à la lueur du jour: c'est la vie qui l'emporte

 

…ma Vie a vaincu le néant…

 


Il me faut maintenant la cultiver bien précieusement, bien consciencieusement…

                                                                                                             rattraper le temps perdu…rattraper le temps volé…le temps perdu ne se rattrape pas...........

                                                                                                                              ........qu'importe je le rattraperai en vivant mille fois plus l'instant, en jetant le néant pour laisser place à la vie, l'envie, le plaisir, le désir, l'espoir, la victoire…

 



                                 ….j'ai vaincu l'Interdit, j'ai osé, j'ai vécu, j'ai vu, j'ai perçu la lueur d'espoir, le désir de vivre est en moi, il y restera, je m'en fais la promesse…je saurai la tenir pour la vie, pour la vivre…

Posté par vivrelibre à 21:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur ainsi va la vie...

Nouveau commentaire